Princesse de cleves rencontre au bal

Fiche sur le Roman: Fréquentera aussi les hautes sphères: Elle passa tout le jour des fiançailles chez elle à se parer; pour se trouver le soir au bal et au festin royal qui Elle a tenu elle-même un salon: En Ces deux textes sont publiés sous le nom de Segrais. Une incarnation de la perfection Le portrait brossé par Mme de la Fayette présente Mlle de Chartres comme une incarnation de la perfection par Etudier - Le site des dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC.

Se connecter. S'inscrire Se connecter. Page d'accueil Dissertations La princesse de clèves " Ce récit met en parallèle deux portraits qui montrent qu'ils sont faits l'un pour l'autre. Leur rencontre est particulière précisément parce que leur reconnaissance se fait avant leur connaissance: Le coup de foudre naît de leur reconnaissance mutuelle alors qu'ils ne s'étaient encore jamais vus.


  • site de rencontres a quebec.
  • elite rencontre affiche?
  • site de rencontre jdream.
  • quel genre dhomme cherche les femmes.

Les instances royales-mêmes remarquent cette union hors du commun: D'ailleurs Madame la Dauphine les convoque aussitôt la danse terminée pour leur faire dire qu'ils se sont reconnus sans s'être vus: Pour cette première rencontre, on l'aura bien compris, les deux protagonistes sont les héros de ce bal. Ils sont magnifiés et toute cette soirée tourne autour d'eux. Les regards sont entièrement portés sur eux et ils retiennent l'attention de tous.

Cette rencontre organisée comme un véritable coup de foudre n'est pourtant pas seulement due à eux mais aussi à un autre intervenant qu'est la cour. Placée sous le signe du destin, la cour favorise cette rencontre. C'est grâce ou à cause de la cour que cette rencontre est devenue inévitable. On notera que leur union se fait très rapidement: Cette rencontre fonctionne comme un jeu pour la cour qui se plaît ensuite à suivre leur danse tout en la commentant. Le romanesque se poursuit dans leurs réflexions que soulève cette danse imprévue: La singularité est ici signe d'élection.

La cour va également dévoiler les mystères et les identités de chacun tout en perçant l'intimité de chacun des deux protagonistes. Cet embarras souligné par le texte montre déjà qu'elle est intéressée par cet homme.

Un cadre merveilleux

Mais la Princesse perçoit le danger et refuse de plier aux questions de la Dauphine car la cour attise les passions mais les condamne en même temps. Mais surtout elle condamne les femmes. La cour joue donc un rôle décisif dans la rencontre entre les deux protagonistes. Sans elle, leur amour ne serait peut-être pas né. Tout ce qui entoure la Princesse de Clèves et le Duc de Nemours participent à la naissance de leur passion réciproque. L'environnement, leur beauté remarquée de tous et l'union entreprise par la famille royale rapprochent inévitablement ce couple qui ne peut que tomber amoureux.

Nous allons à présent analyser la manière dont la narratrice construit ce coup de foudre. II Un des premiers coups de foudre de la littérature française le premier étant celui d'Erec et Enide. Le regard est prédominant et traverse cet extrait. L'amour naît uniquement de cet échange, échange qui ne passe que par la vue car dans cette scène les deux futurs amants amants signifie amoureux au XVIIème siècle ne se parlent à aucun moment. La narratrice utilise presque les mêmes termes pour qualifier le Duc et la Princesse ce qui montre leur parfaite adéquation, également mimée par le nombre de phrases égales accordées à l'un et à l'autre.

Le rapprochement qui s'opère, l'amour qui naît ne passe que par le regard. Ils ne se parlent à aucun moment même dans le dialogue final, ils ne se disent rien et la communication est réduite un échange d'impressions passant par la vue. C'est ce qui donne un caractère sensuel à cette scène, caractère sensuel que l'on peut aussi percevoir dans le rapprochement des corps.

Bien que le rapprochement des deux êtres ne soit pas de leur fait, leur réunion charnelle dans la danse évoque la sensualité.


  • La rencontre au bal.
  • le jour de notre rencontre.
  • DISSERTITIONS POPULAIRES.
  • La princesse de Clèves, La scène de bal - 1S - Exposé type bac Français - Kartable.
  • I. Le coup de foudre de Mme de Clèves;
  • site rencontre chinoises gratuit?
  • La princesse de clèves " une scéne de rencontre".

Il n'y a aucun échange verbal intime. Seuls la danse et les regards les lient. Nous, lecteurs sentons cette vive tension qui anime leurs coeurs.

La princesse de clèves " une scéne de rencontre" - Rapport de Stage - Mots

Un couple qui n'est pas en phase. Devenir Premium S'inscrire Se connecter Aide. Madame de Lafayette. La Princesse de Clèves.

Madame de La Fayette, La princesse de Clèves : Scène du bal

I Un cadre merveilleux. Cette scène raconte un topos littéraire: Cette rencontre a lieu dans un cadre magnifique, le Louvre, au cours d'un bal somptueux donné lors de fiançailles, en présence de personnalités de la noblesse. Les lecteurs ont ainsi l'impression d'être plongés dans un conte merveilleux.


  • site de rencontre anglais.
  • sites de rencontres en alsace!
  • La scène de la rencontre dans la Princesse de Clèves.

Ainsi, le début du texte insiste sur la splendeur des lieux et l'occasion: Il y a également insistance sur la noblesse des personnes présentes: Tous ces éléments témoignent bien du faste et du luxe d'une telle soirée, insistant sur le caractère exceptionnel et la beauté de la scène.

Ce bal est théâtralisé, orchestré par l'étiquette de la cour sous les yeux des plus grands pour qui la principale occupation est d'intriguer. II La beauté. Bien entendu, à la cour, parmi la noblesse, tout doit être parfait et esthétique. C'est pourquoi de nombreux termes font référence à la beauté qui apparaît comme une véritable obsession de la part des participants. Mme De Clèves précise avoir passé "tout le jour des fiançailles chez elle à se parer, pour se trouver le soir au bal et au festin royal qui se faisait au Louvre".

Cet événement est attendu de tous et sera l'occasion de se faire remarquer et de briller en société. Cependant, il n'y a pas de portait détaillé, brossé, des personnages. Ceux-ci sont seulement esquissés à travers la mention faite à leur beauté. Le narrateur s'attarde sur les expressions et les réactions que la beauté provoque chez les personnages.

Ainsi, il est question de M. On dit de lui qu'il est "ce qu'il y avait de mieux fait et de plus agréable à la cour" et qu'"il était difficile de n'être pas surprise de le voir quand on ne l'avait jamais vu, surtout ce soir-là, où le soin qu'il avait pris de se parer augmentait encore l'air brillant qui était dans sa personne". Ces éléments témoignent de l'intérêt qu'il provoque sur sa compagne de bal. Il en va de même pour Mme de Clèves dont la beauté suscite des réactions admiratives chez les courtisans: Nemours est touché par cette beauté: III La cour et ses regards. En arrière-plan de cette rencontre se trouve la cour et tout ce qu'elle peut incarner.